Côte d'Ivoire: Convocation d'une session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme

Conseil des droits de l'homme
COMMUNIQUÉ DE BASE

22 décembre 2010

Le Conseil des droits de l'homme tiendra demain, jeudi 23 décembre, une session extraordinaire consacrée à «La situation des droits de l'homme en Côte d'Ivoire depuis les élections du 28 novembre 2010». La session se déroulera à partir de 10 heures dans la salle XX du Palais des Nations, à Genève.

Cette session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme est convoquée à la demande du Nigéria, au nom du Groupe africain, et des États-Unis. La requête a été signée par 20 États membres: Belgique, Brésil, Espagne, États-Unis, France, Gabon, Hongrie, Japon, Maldives, Mexique, Moldova, Nigéria (au nom du Groupe africain), Norvège, Pologne, République de Corée, Royaume-Uni, Slovaquie, Suisse, Ukraine, Zambie.

Conformément au paragraphe 10 de la résolution 60/251 de l'Assemblée générale ayant porté création du Conseil des droits de l'homme, une session extraordinaire de ce dernier peut être convoquée avec le soutien d'au moins un tiers des 47 membres du Conseil – soit au moins 16 membres.

Il s'agira de la quatorzième session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme. Les précédentes ont porté sur les situations des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés, au Liban, au Darfour, en République démocratique du Congo, au Myanmar et à Sri Lanka ainsi que sur la crise alimentaire mondiale, la crise économique et financière mondiale et – pour la dernière en date (janvier 2010) – le soutien au processus de relèvement en Haïti après le séisme du 12 janvier 2010.

__________

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel