Le Comité des droits économiques, sociaux et culturels a clos aujourd'hui les travaux de sa cinquantième session

Comité des droits économiques,
  sociaux et culturels 

17 mai 2013

COMMUNIQUÉ FINAL

Il a examiné les rapports de sept États parties: Japon, Iran, Jamaïque, Azerbaïdjan, Togo, Rwanda et Danemark

Le Comité des droits économiques, sociaux et culturels a clos, cet après-midi, les travaux de sa cinquantième session, qui s'est ouverte au Palais Wilson à Genève, le 29 avril dernier.

Au cours de la session, le Comité a examiné les rapports du Japon, de l'Iran, de la Jamaïque, de l'Azerbaïdjan, du Togo, du Rwanda et du Danemark sur les mesures prises par ces États parties au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels afin de mettre en œuvre ses dispositions.  Les observations finales adoptées par le Comité sur chacun de ces rapports seront disponibles sur la page web de la session à partir de mardi prochain, dans l'après-midi.

Au cours de cette session, la Haut-Commissaire aux droits de l'homme, Mme Navi Pillay, s'est adressée au Comité à l'occasion de l'entrée en vigueur, le 5 mai, du Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, qui prévoit l'examen, par le Comité de communications de la part de particulier qui prétendent être victimes de violations de leurs droits en vertu du Pacte.  Elle a salué cette étape historique.  Le Président du Comité, M. Zdzisław Kędzia, a aussi souligné le progrès que représentait l'entrée en vigueur du Protocole facultatif.  Le Comité est conscient de l'énorme responsabilité qui lui est confiée et fera de son mieux pour prendre des décisions objectives, raisonnées et juridiquement fondées.

Le Comité a également organisé, au début de la session, une réunion avec les États parties, pour examiner, notamment, les méthodes de travail du Comité et la question du retard accumulé par certains pays dans la présentation de leurs rapports.

La cinquante et unième session du Comité se tiendra du 4 au 29 novembre 2013 pour examiner les rapports qui seront présentés par l'Albanie, l'Autriche, le Bélarus, la Belgique, la Bosnie-Herzégovine, Djibouti, l'Égypte, le Gabon, le Koweït et la Norvège.

__________

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel