L'ABSENCE DE DÉLÉGATION, LE COMITÉ PROCÈDE À HUIS CLOS À L'EXAMEN DE LA SITUATION DES DROITS DE L'HOMME EN GAMBIE



Comité des droits de l'homme
75ème session
15 juillet 2002
Après-midi





Le Comité des droits de l'homme a décidé aujourd'hui de procéder, à huis clos, à l'examen de la situation en Gambie, la délégation gambienne ayant indiqué qu'elle ne serait pas en mesure de se présenter devant le Comité pour des raisons techniques. La Gambie enregistre en outre un retard d'environ 17 ans dans la présentation de son deuxième rapport périodique.
Les membres du Comité ont donc poursuivi la séance en privé, afin d'examiner la situation en Gambie au regard des dispositions du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, et à la lumière des informations provenant de différentes sources dont dispose le Comité.
Demain matin, à 10 heures, le Comité se réunira à huis clos pour poursuivre l'examen de la situation en Gambie. A 15 heures, le Bureau se réunira à huis clos et le Comité se réunira en séance publique à 16 heures pour examiner un projet d'observation générale visant à aider les États à s'acquitter de leur obligation de présenter des rapports au Comité.



* *** *