LE RAPPORTEUR SPÉCIAL DES NATIONS UNIES SUR LE RACISME VA SE RENDRE AU CANADA ET EN COLOMBIE


5 septembre 2003


Le Rapporteur spécial de la Commission des droits de l'homme sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et l'intolérance qui y est associée, M. Doudou Diène, effectuera une visite au Canada du 15 au 26 septembre, suivie d'une visite en Colombie du 29 septembre au 10 octobre 2003. Le Canada et la Colombie font partie des pays qui ont adressé une invitation permanente aux procédures spéciales de la Commission.
Au Canada, le Rapporteur spécial aura toute une série de rencontres et effectuera de nombreuses visites sur le terrain afin de recueillir des informations de première main sur les politiques adoptées par ce pays en matière de lutte contre le racisme, la discrimination raciale et l'intolérance y relative, y compris la politique officielle de multiculturalisme. Il est prévu que M. Diène rencontre des responsables fédéraux, des représentants des gouvernements locaux et provinciaux, des membres de la Commission canadienne des droits de l'homme, des membres et des dirigeants des communautés autochtones, ainsi que des représentants de divers groupes ethniques, raciaux et religieux, d'organisations non gouvernementales (ONG) et d'autres groupes de la société civile. Le Rapporteur spécial se rendra à Ottawa, à Montréal, à Halifax, à Regina et à Toronto afin de se faire une large idée de ce qu'est la société multiculturelle du Canada.
Au cours de sa visite en Colombie, M. Diène évaluera les progrès réalisés par le Gouvernement de ce pays pour ce qui est de la mise en œuvre des diverses politiques et mesures visant à améliorer la situation des Afro-Colombiens et des populations autochtones. Il rencontrera des représentants gouvernementaux, des parlementaires ainsi que le Défenseur du peuple. Il consultera également des représentants des communautés afro-colombienne et autochtones, ainsi que des représentants d'ONG oeuvrant dans le domaine des droits de l'homme. Selon l'itinéraire prévu, il doit notamment se rendre à Bogotá et dans d'autres villes.
M. Diène s'efforcera de promouvoir dans ces deux pays une stratégie en deux phases destinée à soutenir les efforts déployés en matière de lutte contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance y relative. Cette stratégie s'articule de la manière suivante: dans un premier temps, une phase que l'on peut qualifier d'intellectuelle a pour objet de bien saisir les relations raciales et ethniques au sein de la société; ensuite, une phase juridique et politique vise l'application de tous les instruments internationaux pertinents. Le Rapporteur spécial présentera les conclusions de ces deux visites à la prochaine session de la Commission des droits de l'homme, qui doit s'ouvrir en mars 2004.
Ancien Directeur de la Division du dialogue interculturel à l'Unesco, M. Diène a été nommé Rapporteur spécial sur le racisme par la Commission des droits de l'homme en avril 2002. Depuis sa nomination à ce poste, il a déjà effectué des visites en Guyana et à Trinidad.